Bienvenue sur le Wiki de Wargaming.net !
Variantes
Autres langues

Edinburgh

Aller à : navigation, rechercher
-->
Edinburgh
Edinburgh_wows_main.jpg
Croiseur | Royaume-Uni | Tier VIII
Position dans l'arbre technologique
Fiji
Arrow_down.png
Edinburgh_icon_small.png
Arrow_down.png
Neptune
stock
 top
Général
Prix de recherche108000 exp
Prix d'achat8 800 000 Crédits
Points de structure31 800 
Batterie Principale
152 mm/50 Mk XXIII4 х 3 pcs.
Cadence de tirtirs/min.
Temps de rechargement7.5 sec.
Vitesse de rotationdeg./sec.
Temps de rotation à 180°25.71 sec.
Portée de tir14.02 km.
Dispersion maximale129 m.
Chances d'incendie à l'impact%
Obus AP152 mm AP 6crh Mk IV 
Dégâts maximum d'un obus AP3 100 
Vélocité initiale d'un Obus AP841 m./s.
Poids d'un Obus AP50.8 kg.
Secondary Armament #1
102 mm/45 QF Mk XIX6 х 2 pcs.
Portée de tirkm.
Cadence de tir20 tir/min.
Temps de rechargementsec.
Obus HE102 mm HE 35 lb 
Dégâts maximum d'un obus HE1 500 
Vélocité initiale d'un Obus HE811 m./s.
Chances d'incendie à l'impact%
Tubes lance-torpilles
533 mm TR Mk IV2 х 3 pcs.
Cadence de tir0.83 tirs/min.
Temps de rechargement72 sec.
Vitesse de Rotation25 deg./sec.
Temps de rotation à 180°7.2 sec.
Torpille533 mm Mk IX* 
Dégâts maximums15 867 
Vitesse des torpilles61 noeuds
Portée des torpilles8.01 km.
Défense AA
20 mm Oerlikon Mk V5 х 2 pcs.
. . . Dégâts moyens par seconde30.5 
. . . Portée de tir2.01 km.
40 mm Vickers 2-pdr. Mk VIII3 х 8 pcs.
. . . Dégâts moyens par seconde59.4 
. . . Portée de tir2.49 km.
20 mm Oerlikon Mk IV8 х 1 pcs.
. . . Dégâts moyens par seconde28.8 
. . . Portée de tir2.01 km.
102 mm/45 QF Mk XIX6 х 2 pcs.
. . . Dégâts moyens par seconde56.4 
. . . Portée de tir5.01 km.
Maniabilité
Vitese maximale32.5 noeuds
Rayon de la courbe de giration680 m.
Temps de basculement du gouvernail13.4 sec.
Dissimulation
Portée de détectabilité par la mer11.7 km.
Portée de détectabilité par les airs7.16 km.
Niveaux de Bataille
12345678910
Wows_anno_flag_uk.png
VIII
Ship_PBSC108_Edinburgh.png
8 800 000

Edinburgh — Tier VIII croiseur.

Le croiseur léger le plus puissant de la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Il dépassait la plupart des autres navires du même type en matière de protection du blindage. Il hérita des canons principaux puissants de ses prédécesseurs. Parmi les autres croiseurs de la Royal Navy des années 1930, l'Edinburgh transportait les armes antiaériennes plus puissantes.

Modules

Module_wows_torpedoes.png Cadence de Tir
(coups/min)
Temps de Rechargement
(sec)
Temps de Rotation à 180°
(sec)
Dégâts Maximums
(PS)
Vitesse des Torpilles
(noeuds)
Portée des Torpilles
(km)
Prix de recherche
(exp)
Prix d'achat
(Crédits)
533 mm Mk IX*0,8727,215 866618 01 000 000
533 mm Mk IX**0,8727,215 5336210 12 0001 200 000
Module_wows_hull.png Points de Structure
(PS)
Blindage
(mm)
Blindage
(mm)
Tourelles Principales
(pcs.)
Tourelles des canons secondaires
(pcs.)
Installations AA
(pcs.)
Tubes Lance-Torpilles
(pcs.)
Capacité du Hangar
(pcs.)
Prix de recherche
(exp)
Prix d'achat
(Crédits)
Edinburgh (A)31 8006114463/6/8/520 0900 000
Edinburgh (B)36 4006114466/3/1420 28 0002 200 000
Module_wows_artillery.png Cadence de Tir
(coups/min)
Temps de Rotation à 180°
(sec)
Dispersion Maximale
(m)
Dégâts Maximum d'un Obus HE
(PS)
Chances d'Incendie à l'Impact
(%)
Dégâts Maximum d'un Obus AP
(PS)
Prix de recherche
(exp)
Prix d'achat
(Crédits)
152 mm/50 Mk XXIII825,711293 100 0600 000
Module_wows_suo.png Augmentation de la Portée de Tir
(%)
Portée de Tir Maximum
(km)
Prix de recherche
(exp)
Prix d'achat
(Crédits)
Mk VIII mod. 1014 0700 000
Mk VIII mod. 21015,4 15 0001 500 000
Module_wows_engine.png Vitesse Maximale
(noeuds)
Prix de recherche
(exp)
Prix d'achat
(Crédits)
Puissance installée : 80 000 ch32,5 0500 000

Améliorations Compatibles

 Emplacement N°1  Armements principaux, modification 1 Armements auxiliaires, modification 1 Dépôt, modification 1
 Emplacement N°2  Système de contrôle des avaries, modification 1 Protection de la salle des moteurs
 Emplacement N°3  Batterie principale, modification 2 Batterie secondaire, modification 1 Canons antiaériens, modification 1 Systèmes de visée, modification 1 Tubes lance-torpilles, modification 1
 Emplacement N°4  Système de contrôle des avaries, modification 2 Appareils à gouverner, modification 1
 Emplacement N°5  Système de surveillance des torpilles Système de dissimulation, modification 1 Appareils à gouverner, modification 2 Consommables du navire, modification 1

Opinion

Performance

L'Edinburgh, le navire qui porte le nom de la principale ville d'Écosse.

Ce navire possède le consommable Équipe de réparation amélioré des navires Britanniques, retrouvé aussi sur les cuirassé de très haut tiers de cette même nation.

Comme les autres croiseurs Anglais, Il ne possède que des obus AP à temps d'amorce réduite. Une bonne accélération. Pas d'obus explosifs, comme la quasi intégralité des autres navires de la branche. ainsi que le Générateur de fumée, typique de la branche, la Recherche hydroacoustique et le Radar de surveillance à partir du tier VIII.


Au niveau de son blindage, il possède 16mm d'épaisseur sur les extrémités avant et arrière du navire, 19mm de blindage au centre et sur les flancs du navire et 13mm sur la superstructure. 56mm de blindage sur le pont du navire, 114mm au niveau de la citadelle et 102mm sur la façade des tourelles.


Il partage énormément de similitudes avec le navire précédent, le Fiji.

Son rôle principal est la chasse au destroyers.

Avantages:

  • Une bonne cadence de tir.
  • Les obus AP possèdent une bonne pénétration. Et avec un détonateur raccourci, réduisent le nombre de surpénétrations sur les classes de navire de blindage faible à moyen. Ce qui est particulièrement efficace sur les destroyers et les croiseurs ennemis.
  • Haute flexibilité sur le choix des consommables. Peut utiliser la smoke, la recherche hydroacoustique, le radar, l'Équipe de réparation, l'Avion de reconnaissance et le Chasseur catapulte.
  • Peut lancer ses torpilles de manière individuelle.
  • Bonne accélération
  • Courbe en cloche des obus, permettant de tirer par dessus les îles et de parfois toucher la citadelle par le pont des navires.
  • Une ceinture blindée décente pour un croiseur Anglais. et honnête pour son tier.
  • AA décente, surtout avec le Contrôle de tir manuel pour l'armement antiaérien.

Inconvénients:

  • Comme le reste de la branche des croiseurs Britanniques, la dépendance unique aux obus AP à détonateur raccourci est parfois frustrante. Car les obus peuvent régulièrement rebondir sur le blindage ennemi ou ne pas infliger de dégâts (non pen).
  • Citadelle imposante et au dessus de la ligne d'eau et le navire est faiblement blindé en dehors de la ceinture.
  • Difficulté à toucher les cibles en mouvement a longue distance au vu de la courbe des obus.
  • La vitesse des obus chute rapidement ce qui fait que à moyenne portée et au delà, les obus retombe lentement sur terre, et font peu ou pas de dégâts.
  • Les tourelles principales, les tubes lance-torpilles ainsi que les batteries anti-aériennes sont facilement mis hors service ou détruit.
  • Vulnérable aux radars.
  • Inefficace sur les Cuirassé ennemis.
  • Le navire est une proie facile si il est isolé du reste de ses alliés.
  • La plus faible portée de tir de tous les croiseurs de son rang.
  • Un peu pataud si on le compare au Fiji. Même si sa maniabilité reste bonne dans l'absolu.

Recherche

L'Edimburg possède 3 modules à rechercher : Une amélioration du Système de Conduite de Tir qui améliore la portée de tir de 10%; la coque B qui augmente les points de vie et enfin les torpilles de 533 mm Mk IX** qui augmente les dégâts et la portée de celles-ci.

Rechercher la coque B est une priorité, suivie de l'amélioration de la portée de tir et enfin l'amélioration des torpilles.

Configuration Optimale

Améliorations

  • Armements principaux, modification 1
  • Recherche hydroacoustique, modification 1 ou Radar de surveillance, modification 1
  • Systèmes de visée, modification 1 ou Canons antiaériens, modification 2 ou Générateur de fumée, modification 1
  • Appareils à gouverner, modification 2
  • Système de dissimulation, modification 1

Compétences commandant


Pavillons

Galerie

Galerie Historique


Royaume-Uni Navires du Royaume-Uni
Destroyers  II Medea • III Valkyrie • III CampbeltownDoublons • IV Wakeful • V Acasta • VI Icarus • VI GallantDoublons • VII Jervis • VIII Lightning • VIII CossackDoublons • IX Jutland • X Daring 
Croiseurs  I Black Swan • II Weymouth • III Caledon • IV Danae • V Emerald • V Hawkins • V ExeterDoublons • VI Leander • VI Devonshire • VI LondonDoublons • VII Fiji • VII Surrey • VII BelfastDoublons • VIII Edinburgh • VIII Albemarle • VIII CheshireDoublons • IX Neptune • IX Drake • X Minotaur • X Goliath 
Cuirassés  III Bellerophon • III DreadnoughtDoublons • IV Orion • V Iron Duke • VI WarspiteDoublons • VI Queen Elizabeth • VII King George V • VII HoodDoublons • VII NelsonDoublons • VII Duke of YorkDoublons • VIII Monarch • VIII VanguardDoublons • IX Lion • X Conqueror • X ThundererDoublons 
Porte-Avions  IV Hermes • VI Furious • VI Ark RoyalDoublons • VIII Implacable • VIII Indomitable • X Audacious
Croiseurs
Japon  I Hashidate • II Chikuma • III Tenryū • III KatoriDoublons • IV YūbariDoublons • IV Kuma • IV Iwaki AlphaDoublons • V Furutaka • V YahagiDoublons • VI Aoba • VII Myōkō • VII ARP MyōkōDoublons • VII ARP AshigaraDoublons • VII ARP HaguroDoublons • VII Southern DragonDoublons • VII Eastern DragonDoublons • VII ARP NachiDoublons • VIII Mogami • VIII AtagoDoublons • VIII Atago BDoublons • VIII ARP TakaoDoublons • IX Ibuki • IX AzumaDoublons • X Zaō • X YoshinoDoublons 
Union Soviétique  I Orlan • II DianaDoublons • II Diana LimaDoublons • II Novik • III AuroraDoublons • III Bogatyr • III OlegDoublons • III VaryagDoublons • IV Svietlana • V MurmanskDoublons • V Kotovsky • V Krasny KrymDoublons • V MikoyanDoublons • V KirovDoublons • VI Budyonny • VI MolotovDoublons • VI Admiral MakarovDoublons • VII Shchors • VII LazoDoublons • VIII Chapayev • VIII Tallinn • VIII Mikhail KutuzovDoublons • VIII OchakovDoublons • VIII Pyotr BagrationDoublons • IX Dmitri Donskoi • IX Riga • IX KronshtadtDoublons • X Moskva • X Alexander Nevsky • X Petropavlovsk • X StalingradDoublons • X SmolenskDoublons 
États-Unis  I Erie • II Chester • II AlbanyDoublons • III St. Louis • III CharlestonDoublons • IV Phoenix • V Omaha • V MarbleheadDoublons • V Marblehead LimaDoublons • VI Pensacola • VI Dallas • VII AtlantaDoublons • VII New Orleans • VII Helena • VII IndianapolisDoublons • VII BoiseDoublons • VII FlintDoublons • VIII Baltimore • VIII Cleveland • VIII WichitaDoublons • VIII Anchorage • VIII AL MontpelierDoublons • IX Buffalo • IX Seattle • IX AlaskaDoublons • IX Alaska BDoublons • X Des Moines • X Worcester • X Puerto Rico • X SalemDoublons 
Allemagne  I Hermelin • II Dresden • II EmdenDoublons • III Kolberg • IV Karlsruhe • V Königsberg • VI Nürnberg • VI Admiral Graf SpeeDoublons • VI HSF Admiral Graf SpeeDoublons • VII Yorck • VII München • VIII Admiral Hipper • VIII Prinz EugenDoublons • VIII MainzDoublons • IX Roon • IX SiegfriedDoublons • IX Ägir • X Hindenburg 
Europe  I Gryf 
Italie  I Eritrea • II Nino Bixio • III Taranto • IV Alberto di Giussano • V Raimondo Montecuccoli • V GenovaDoublons • VI Trento • VI Duca d'AostaDoublons • VII Zara • VII Duca degli AbruzziDoublons • VII GoriziaDoublons • VIII Amalfi • IX Brindisi • X Venezia 
France  I Bougainville • II Jurien de la Gravière • III Friant • IV Duguay-Trouin • V Émile Bertin • VI La Galissonnière • VI De GrasseDoublons • VII Algérie • VIII Charles Martel • VIII BayardDoublons • IX Saint-Louis • X Henri IV • X ColbertDoublons 
Royaume-Uni  I Black Swan • II Weymouth • III Caledon • IV Danae • V Emerald • V Hawkins • V ExeterDoublons • VI Leander • VI Devonshire • VI LondonDoublons • VII Fiji • VII Surrey • VII BelfastDoublons • VIII Edinburgh • VIII Albemarle • VIII CheshireDoublons • IX Neptune • IX Drake • X Minotaur • X Goliath 
Pan-Asiatique  I Chengan • VI HuangheDoublons • VIII IrianDoublons • VIII WukongDoublons 
Commonwealth  VI PerthDoublons 
Pan-Américain  VII Nueve de JulioDoublons